Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 14:59

Je viens de prendre vraiment conscience du fait que je suis en FIV 1, car je viens de changer de colonne chez Zazouille!

 

Je suis effectivement dans le feu de l'action! pic pic à tout va, pb en tous genre, mais tout va bien!

Je change de produit samedi, et j'espère que j'aurai pas le même pb qu'avec les 2 autres produits et que Zazouile lors de sa FIV!!!

 

Mais sinon ça va hein! J'ai pas encore pris de poids, mon ventre n'est pas gonflé et surtout j'ai réalisé un truc ce matin. C'est le premier traitement que l'on fait et pour lequel personne de notre entourage n'est au courant. Non seulement on n'a pas envie d'en parler, mais surtout la raison première c'est de ne pas avoir à mentir à notre entourage si le résultat s'avérait positif! non mais vous vous rendez compte! On pense au +!!! Est-ce un signe? Je sais pas, mais cette FIV nous ouvre bien plus de perspectives que les IAC... Bon on est toujours à l'étape 1 (piqûres et stimulation), ne nous affolons pas quand même... Etape après étape...

 

Y a quand même un truc qui me tracasse un peu : Suis-je assez stimulée? Bah oui, je ressent pas beaucoup de tiraillements (voir pas du tout) dans le bas ventre. Comme pour mes IAC. Du coup j'ai peur de ne découvrir que 2 pauvres fofo à l'écho dimanche (oui, le 13 c'est ma première écho de contrôle...).

En plus, il m'a donné une mini dose le gygy! Il m'a dit que comme j'étais peut être OPK (même si je n'ai absolument aucuns des symptomes de ce truc!!!), fallait y aller molo. J'ai rien contre, tout mais pas une hyperstimulation, mais bon, faudrait quand même pas que je me pique pour rien! non de non!!

 

Bref,j'ai hâte d'être à dimanche pour voir si l'étape 1 est bien partie ou pas...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 14:23

Pfffffffffffff

Je ne fais que me battre matin et soir avec mes injections!!!

 

D'abord le cétrotide : Bon ça gratte, ça pique, ça rougi mais c'est pas grave. Par contre, je suis en colère après le matériel! J'ai un pb avec les seringues fournies! Bah oui, elles sont difficiles à utiliser. Le "piston" est dur, il se bloque de temps en temps ce qui fait que je suis obligée de pousser plus fort et là, bah il part comme un fou et je me prend un grosse dose en un rien de temps! Quand c'est dans mon bidon ça va... Mais quand c'est au moment d'enlever l'air... Bah je perds une partie de ma dose!!!Je suis pas une brute pourtant !!

 

Ensuite le fostimon!

Là j'en veux plus à mon gygy qu'au produit en lui même... Je dois me faire un injection de 100 UI chaque soir. Oui mais voila le fostimon il existe qu'en 75 et 150!!! Du coup bah pour arriver à 100 avec MonCoeur, on cherche des astuces! Vous me direz : "t'as qu'à prendre un tiers de la seconde dose" Bah oui je sais mais comme il sont pas foutu de mettre la même quantité de liquide dans leur seringues (des fois y a bien 1ml, des fois y a que 0,8ml des fois 0,9...), bah à chaque fois je dois : Compter le nb de graduations que fait la préparation, diviser par 3 et là j'obtiens la dose...

Après y a le pb que c'est dans 2 seringues différentes! La première fois, je me suis fait 2 piqûres!!!. Hier soir on a essayé de tout mettre dans une seule seringue, mais les transferts d'un contenant à un autre... Bah je suis pas sûre qu'au final j'ai bien ma dose moi!

 

En plus, leur seringues sont mal fichues! Une fois que l'on arrive en buttée avec le piston, si on regarde de plus près, il reste des gouttes coincées entre la base de l'aiguille et le réservoir de la seringue!

 

Du coup, je suis pas très sûre que je prends bien les doses... et du coup je flippe de ne pas être assez stimulée...

Et j'en suis qu'à J4!!!!

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 14:29

En ce moment ça mouline pas mal dans ma tête...

 

Bon je trouve que ça va dans le bon sens, mais ça remue toujours pas mal!

 

Dernièrement comme je l'ai dit dans un précédent article, je suis arrivée à accepter le fait que je n'aurai pas d'enfant naturel, voir même pas d'enfant du tout : Un enfant ne vaut pas de foutre ma vie en l'air! Bon je sais que je fais bondir pas mal d'entre vous et j'en suis désolée...

 

J'ai décidé de vous faire part de ma dernière réflexion et surtout d'un constat... navrant...

 

Il y a de cela 2 semaines, nous sommes partis en WE avec notre groupe d'amis. Près de 25 adultes tuffeurs qui se retrouvent plusieurs fois par an pour faire du sport, la fête et une grosse pétanque!

 

Bref, lors de ce dernier WE, j'ai appris pas moins de 5 grossesses... Et oui 5!! Preuve que je vais bien : J'ai même pas eu mal ! Je suis même très contente pour elles. Je ne souhaite à personne de vivre ce parcours. On s'est aussi dit avec MonCoeur que effectivement on devait avoir des pb quand même parce que les autres ils ont fait fissa pour les avoirs leurs bébés!  Donc j'étais très contente...

 

ou presque...

 

Et oui, j'ai effectivement assez mal vécu l'une des annonces. Non pas que j'étais jalouse ou triste. C'est juste que sur le coup je me suis sentie trahie. Je parlais beaucoup ces derniers temps avec cette amie, de la PMA, des pb rencontrés etc... Elle était très à l'écoute et tout et tout... Du coup quand j'ai appris qu'elle était enceinte (de 3 bons mois), je me suis dit tout de suite : "Bah elle s'est servie de mes pb pour se conforter sur sa chance, elle était pas spécialement intéressée par mon sorts, mais elle voulait juste se rassurer..". Autant vous dire que j'étais très en colère, intérieurement, bien sur. En plus, j'ai appris ça comme le tout venant, alors qu'elle avait pris la peine d'appeler pas mal de monde pendant la semaine qui a précédé le We pour leur annoncer... Mais pas moi... Et ça fait mal!

 

Alors je me suis dit qu'est-ce qui te fait mal??? 

Et bah en fait ce qui m'a fait mal, c'est le fait qu'elle n'ait pas osé m'en parler. Et pourquoi? Et bien parce qu'elle doit penser que je suis malheureuse à chaque annonce. Elle pense donc que je suis malheureuse, que ma vie est vide... un truc comme ça.

 

Pourtant je pense être plutôt sereine quand je parle de notre parcours et je ne donne pas l'impression d'être malheureuse, bien au contraire!

 

Alors quoi!?

 

En fait je me suis rendue compte que même si on acceptait notre sorts, aux yeux des autres nous ne serons jamais heureux! Une autre de mes copines m'a souhaité de trouver le bonheur (sous entendu : d'avoir enfin un enfant). Et moi de lui répondre, bah je suis heureuse, j'ai Moncoeur, et notre vie est très belle et très heureuse déjà!!

 

Et oui les filles, en fait les gens autour de nous projettent simplement leurs propres peurs et sentiments sur nous. Il se mettent à notre place mais avec leurs peurs, pas les nôtres. Et ça ne nous aide pas.

 

Ce qui m'a mis en colère, c'est que même si nous acceptons notre vie, si nous nous considérons heureux et que nous pensons que notre vie vaut la peine d'être vécue, même sans enfants, pour beaucoup nous serons malheureux, parce que eux le seraient à notre place.

 

Alors je me suis dit que si à la fin de notre parcours on n'a toujours pas d'enfant, je prendrai le temps d'expliquer à tous ces gens (très bien attentionnés, qui ne nous veulent pas de mal bien au contraire!) que nous sommes heureux, et que la peine, le vide qu'ils ressentent en pensant à notre vie, ne sont que leurs propres sentiments, pas les nôtres. Et que s'il veulent nous aider, il faut aussi qu'ils acceptent notre sort et que surtout ils n'essayent pas de se mettre à notre place. Alors seulement nous serons en paix. Et ils comprendront j'en suis sûre.

 

En résumé, notre acceptation ne pourra être complète que lorsque notre entourage aura aussi accepté.

 

Je n'en veux à personne, je sais que toutes ces fausses notes viennent toutes de bonnes intentions. Je suis sûre que nos amis ferons encore des bourdes, mais je sais qu'il n'y a rien de mauvais. Qu'aurait-on fait à leur place???!!!

 

PS : J3 FIV 1 : Tout va bien, quoique un peu fatiguée et morose aujourd'hui... Le temps? les hormones? A suivre...

Partager cet article
Repost0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 10:37

Voici tout ce qui s'est passé en 3 jours... et vous allez voir que c'est pas de tout repos... enfin un peu aussi quand même...

 

Vendredi : Le col du Tourmalet

 

quoi quezaco???

C'est le nom que je donne désormais au col de mon utérus!

Un col digne des étapes les plus mythiques du tour de France.... et qui m'a valu un petit shoot (AG) vendredi pour mon examen...Visiblement, mon col n'est pas facile à passer, c'est même le parcours du combattant... Pauvres zozos, ils doivent bien galèrer. C'est peut-être pour ça qu'ils foirent à l'arrivée?? :o)

 

Retour rapide sur l'examen :

- Gygy très gentil toujours. On a pas mal plaisanté avant qu'il ne décide de m'endormir... Le seul moyen qu'il ait eu de me faire taire?? En tous cas il a tout fait pour me mettre à l'aise et j'apprécie.

- Réveil plutôt cool, sauf que bah je savais pas ce qu'il avait trouvé ou pas dans mon utérus. Du coup j'ai du attendre jusqu'à 16h pour connaître le verdict! En tous cas j'ai pas du tout souffert pendant toute cette journée.

- Verdict : Mon utérus est "beau", pas de pb en apparence. Il m'a quand même fait un petit prélèvement histoire de vérifier que tout est OK. 

 

Samedi : En attendant J1...

 

Et oui, j'ai eu aussi le Go pour faire la FIV 1 en juin. Du coup samedi, j'ai profité d'un moment d'accalmie pour me détendre, et faire un peu de jardinage. Il a fait super beau et du coup on a fait quelques brasses dans la piscine et j'ai pu aussi parfaire mon bronzage! Le pied quoi!

 

Dimanche : J1!

 

Et oui, mon corps est ponctuel une fois de plus. Je pensais (et gygy aussi d'ailleurs) que l'opération de vendredi aurait décalé un peu mon cycle. Mais que nenni... Elles sont arrivées pile à l'heure et j'ai pu commencer mon traitement hier soir sans pb!

 

Petite anecdote du genre "ce que la PMA fait de nous..." : Je vais aux toilettes dans l'après-midi et là je constate que c'est J1. Ce que je fais? Je cris tout haut, depuis mes toilettes toujours : "Mon coeur! C'est J1!!" et lui de me répondre "wouah c'est cool!!" .. No comment....

 

J'ai donc commencé ma FIV 1.

Comment je me sens? J'ai décidé de faire étape par étape, de me faire un tour de France de la FIV. Essayer de gagner chaque étape ou du moins de limiter la casse :

 

- Première étape : Voir comment je réagis au traitement. Première réponse : Je rougis et ça me démange après les injections de cétrotide...Ça commence...Mais c'est pas grave...

 

- Deuxième étape : Pouvoir arriver jusqu'au premier contrôle sans encombre, sans hyper-stimulation et autre pb...

 

- Troisième étape : Pouvoir être ponctionnée (avoir assez de petits fofo pour le faire).

 

- Quatrième étape : Pouvoir avoir un transfert : C'est avoir pu obtenir des embryons à partir de nous deux.

 

- Cinquième étape : Le résultat. Et là bah on verra... Mais je refuse de penser à ça pour l'instant.

 

Bref, pour l'instant je gère bien.. pourvu qu'ça dure!

Partager cet article
Repost0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 11:40

Oui je rêve... J'ai toujours rêvé (la nuit), et en plus je me souviens de mes rêves!

 

On dit que c'est inconscient qui s'exprime... Bah le mien il est bavard!!! Comme moi d'ailleurs!!!

Par contre le miens il yoyotte un peu quand même, parce que j'ai pleins de rêves que je fais très régulièrement (tous les ans) et qui sont toujours les mêmes! Bon moi, je yoyotte hein! On n'a pas ça en commun avec mon inconscient!!!

 

Des fois, il progresse, et moi aussi. Et c'est le cas de mes rêves de bébés.

 

Quand j'étais plus jeune, je faisais toujours le même rêve : On me donnait un bébé à garder et je l'oubliais dans ma chambre avec mes autres poupées. Et au bout d'une semaine je me souvenais de sa présence... Du coup panique, parce que pendant une semaine bah le bébé il a pas mangé, pas bu et il a pas été changé. Jamais mon rêve n'a viré au cauchemar (bébé mort), mais bon au réveil on n'est pas très fière. Je me disais tout le temps : "Bah visiblement, j'suis pas prête pour avoir un enfant moi!"

 

Depuis que l'on est en essai bébé, mon rêve a changé.

Dans les premiers mois, le rêve commençait pareil, mais je le nourrissait un peu (bon c'était pas génial, mais bien mieux qu'avant!)

Après, c'était mon propre bébé dont je devais m'occuper, mais là c'était toujours un bébé "géant" : soit disant bébé, mais de la taille d'un enfant de huit ans...

 

Depuis 1 an à peu près, je rêve que je suis enceinte. Le must, c'est que je sens le poids de mon ventre pendant mon rêve et qu'au réveil, j'ai toujours cette sensation!

 

Dernièrement, j'ai refais des rêves où je suis enceinte, et le dernier, j'ai même senti le bébé bouger... Wouah! C'était super bizarre mais aussi super agréable! Il me tarde de pouvoir ressentir tout ça réveillée.

 

En tous cas je me dis que c'est un signe : Signe que je suis de plus en plus prête à être maman! Du coup, je balaye toutes les remarques du style :"C'est dans la tête!" Parce que ma tête, elle a l'air de bien aller!! ;o)

 

PS : Gygy a semblé content d'apprendre que je rêvais d'un ventre rond et de mon ressenti sur le poids du ventre même au réveil! Ou alors il a eu la confirmation que je suis tarrée!

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 11:48

Lors de mon RDV avec gygy, j'ai abordé le thème de l'adoption...

 

Je voulais savoir si c'était vrai que l'on pouvait se voir refuser un agrément si on était toujours en traitements FIV. Du coup, de fil en aiguille, je lui ai sorti le "Je veux pas faire toutes les tentatives de toute façon..." (Trop bavarde....)

Il a parut très étonné car, et c'est ses termes : "vous m'avez presque violé pour avoir une FIV en juin. Je vous trouve très combative pour quelqu'un qui a décidé de ne pas s'acharner." (le tout avec le sourire surtout au passage du "viol").

 

Je lui ai donc dit une seconde bêtise : "Je veux pas me retrouver avec un cancer et ne plus pouvoir m'occuper de mon enfant!". Bien sur il a tenté de me rassurer, mais je reste septique. Les traitements que nous infligeons à notre corps sont quand même très forts et donc pas sans séquelles.

 

Et me voilà donc en train de sortir ma théorie sur le besoin-désir et sur le fait que : "Mais le fond de tout ça, c'est que je veux pas que la PMA prenne le pas sur ma vie. Et que j'ai peur que tentatives après tentatives, elle prenne le lead!"

Il m'a demandé si je voyais un psy? Je lui ai demandé si je lui paressais si folle que ça? (il a rigolé). Je lui ai dit que oui et qu'il avait de la chance, parce que mon travail m'avait bien calmée et qu'il aurait souffert plus encore sans ça!

 

Il a eu l'air intrigué-intéressé par le cheminement de ma pensée, mais après coup je me rends compte que je n'ai pas été très claire dans mes explications. Il m'a posé des questions. Je sais pas si je l'ai inquiété ou pas.

 

Toujours est-il, qu'il m'a demandé si je me voyais enceinte. Je lui ai répondu que j'en rêvais beaucoup (surtout en ce moment : Je vous raconterai dans le prochain article). Et là j'ai pas compris sur le coup, il me dit en me regardant droit dans les yeux :" Si je vous dis que vous êtes enceinte?" Ma réaction a été de lui dire : "non, ça, c'est pas possible!" (il a souri).

Maintenant que j'y pense, je suis sûre qu'il a voulu voir ma réaction et je sais qu'il a vu mes yeux briller! Parce que j'y ai cru jusqu'au moment où je me suis rappelée qu'il avait programmé une hysteroscopie après m'avoir auscultée. Donc c'était pas possible qu'il dise vrai.

 

Mon gygy m'a donc testée, et j'en suis contente parce que : Il a vu que je désirai l'être et surtout parce que j'ai été rassurée moi-même sur mon désir.

 

Mais mon coeur dans tout ça... Bah visiblement il était pas très en phase avec moi...

 

Je sais qu'il n'est pas prêt pour l'adoption (ce que je me demande encore c'est si c'est parce que le chemin, long et compliqué, lui fait peur ou si c'est l'idée qu'on doive se marier pour adopter..."

 

Il ne comprends pas non plus le fait que je ne veuille pas tout tenter... Lui, il croit dur comme fer que ça va marcher. Moi je pense que ça peut marcher, mais c'est pas parce que notre cas est plutôt "facile" pour les médecins que ça va marcher (dixit gygy qui dit :"Je ne m'inquiète pas pour vous, je pense même que vous pouvez avoir des enfants naturellement"). Si il y a bien une science qui n'est pas exacte, c'est bien celle-là! Ne nous voilons pas la face. Et c'est pas parce que je pense que ça peut ne pas marcher, que je n'espère pas et que je n'y crois pas. Parce qu'alors je ne ferais aucune tentative!

 

Ce qu'il ne mesure pas bien, c'est ma peur de la PMA au sens emprise sur ma vie! Ce que je veux protéger plus que tout c'est notre vie, notre couple. Et je ne pense pas que nous en sortions plus forts si cela doit durer 4-5 ou 6 ans! Il était quand même le premier à dire que j'en parlais trop il y a quelques mois...

 

On a donc bien discuté au retour, on n'était évidemment pas forcément d'accord, mais au final, j'ai pu clarifier ma pensée (pour moi-même, mais pour lui aussi).

 

Résultat : On tient encore 1 an et après on verra.

 

Sinon pour ce qui est de l'examen de vendredi, je suis décidée à le faire, et tant pis s'il trouve quelque chose. J'attendrai encore 3 mois pour faire ma première FIV, mais j'aurai quand même fait un pas en avant dans ce parcours.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 12:30

 

Voilà, j'ai repris tout doucement le parcours, avec mon RDV chez mon gygy.

 

Tout a commencé avec près de 3h de retard... Mais bon, je râle pas parce qu'il avait une urgence obstétrique.

Il a été très sympas, plus détendu et plus bavard aussi. On est restés plus d'une heure avec lui quand même!

Pour moi ce RDV était une formalité : Juste pour récupérer ma liste de courses pour une FIV (en juin : c'était mon sercret espoir...)

 

Il a commencé par me redire que selon lui il fallait faire des cycles sous clomid avant. Mais quand il a vu ma tête, il m'a dit OK pour la FIV, mais en juillet c'est pas possible. Et moi de lui répondre : "Non, mais en juin??" Bah oui, parce qu'après ça nous mène à septembre (Aout c'est pas question pour moi : c'est les vacances!!!)

 

Je suis pas contre le Clomid, mais "Dieu" avait dit : "Vu votre âge on va pas perdre de temps on va passer aux FIV directement..." Du coup on avait pas fait le forçing auprès de mon gygy pour avoir du clomid... On attendait tranquillement notre protocole... Alors imaginez mon mécontentement quand il a remis ce sujet sur le tapis après 3 mois... Et comme j'ai un regard très expressif.. Bah il a bien vu que ça me botait pas du tout!

 

Il a vérifié que tous les examens avaient été faits, que le dossier était complet : OK

Quand il m'a demandé la date de mes prochaines règles, il a halluciné (bah oui c'est très certainement dimanche...), mais il a joué le jeu jusqu'au bout!

 

Du coup, il m'a fait : Test de transfert et prélèvement pour vérifier que je n'ai pas d'infection en cours!

 

Et là ! Grosse bétasse que je suis, je lui raconte mes problèmes du moment : "Des règles très longues et surtout un J1 qui arrive presque 5j après les premières pertes! et ce depuis 2 cycles" .

 

Pfffffffff......... Déjà toute petite mes profs me disaient que j'étais trop bavarde .................

 

Résultat des courses : Je pourrais avoir des polypes dans mon uterus, qui pourraient empêcher la nidation... et il faudrait contrôler ça avant d'en faire une, ce serait plus sûre!

J'ai du me décomposer encore un peu plus, car il a tout de suite proposé une solution rapide pour ne pas remettre en cause la FIV de juin!

 

Donc je vais passer une hysteroscopie (caméra dans l'uterus) vendredi matin (il me rajoute en urgence sur son planning chargé...). S'il ne trouve rien, c'est FIV en juin comme prévu! Par contre, si'l trouve quelque chose, il l'enlève de suite et c'est repos jusqu'en septembre. Sauf qu'entre temps va falloir refaire tous les exams parce que ça fera 6 mois qu'on les a fait !!!!!!!!! En comme c'est fermé en juillet... Ce sera en Aout!!!! (mes vacances!)

 

Autre soucis : Devant avoir J1 dimanche, il est fort possible que d'ici vendredi j'ai déjà des pertes : Du coup, si elles sont trop abondantes vendredi on devra annuler et faire FIV1 sans ce contrôle... Les risques : Que la FIV 1 soit un échec à cause d'un possible polype! Plus j'y pense, plus je me dis que c'est peut être un signe, qu'il vaut mieux commencer en septembre...

 

Pour me rassurer (dixit le doc), j'ai fait en octobre dernier une hystero salpingographie qui n'a révélé aucun pb!

 

On est ressortis de ce RDV avec :

 

- Une convocation pour un examen en chirurgie ambulatoire !

- Un RDV chez l'anesthésiste !

- et LE protocole de FIV 1!

 

Bilan des courses :

 

- FIV en juin? : Je saurai ça vendredi!

- Il est super ce gygy! J'ai de la chance!

 

Comment je me sens : J'ai pas envie de faire cette examen.

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 16:15

Attention cet article pourrait entraîner des phases de somnolence, éviter de prendre le volant après lecture...

 

Oui je sais c'est bizarre de "descendre" son article en flamme dès le début... C'est que je sais à peu près de quoi je veux parler, mais je sais pas où ça va nous mener... certainement dans les méandres de la psychologie...

 

Si vous lisez régulièrement le peu d'articles que je fais en ce moment, vous savez déjà que je suis dans une nouvelle phase. Quel nom lui donner ? Libération? Lâcher-prise? J'en sais rien et c'est pas ça le fond de mon article.

 

Pour résumer, en ce moment je suis loin de la PMA pour encore quelques semaines, heureuse et surtout je me surprends à penser que "ne pas avoir d'enfant, bah c'est pas grave". Même que des fois je me dis : "Est-ce que tu veux vraiment avoir un enfant?". Bon, la réponse est oui, oui et re-oui.

 

Alors c'est quoi ce changement?

 

Et bien je sais grâce à ma super psy (oui elle parle, et je trouve ça très bien!). En fait avant (mes vacances et ma coupure PMA) et depuis des mois, j'étais dans :

- le "Besoin" : j'avais besoin d'un enfant. Comprenez : j'avais fait de la place pour cet enfant (attention rien à voir avec un vide dans notre couple, juste de la place en plus pour lui).

- "l'envie" : surtout parce que "envie" vient de "Envier" et que bah oui j'enviais pas mal les femmes enceintes dans la rue ou les mères avec leurs bébés...

- Le désir : oui forcément...

 

Alors que maintenant il ne me reste que le désir.

- Le "Besoin" n'est plus : Pour une raison plus qu'obscure pour moi, je ne ressent plus de vide quand je pense à notre vie sans enfants.

- "L'envie" n'est plus non plus : Très liée au fait que je n'ai plus de besoin.

- Le désir : toujours là.

 

Ce que ça change :

- Je ne veux plus parler de combat : C'est pas que je baisse les bras. Difficile à expliquer, mais ce n'est plus ce terme qui me vient à l'esprit maintenant. D'ailleurs rien ne me vient à l'esprit...

 

J'ai beaucoup entendu dire des phrases du style : "Tu verras, c'est quand on s'y attend plus que ça marche" , "Faudrait que t'arrives à pas trop y penser"...

Mais je me disais : "Comment pourrais-je, maintenant que je veux si fort un enfant, ne plus y penser tous les mois, ou ne plus espérer chaque mois?..."

 

Et pourtant... C'est ce qu'il m'arrive en ce moment. Si ça marche et bien ce ne sera que du bonus. Je ne perds plus, je n'échoue plus, je ne suis plus en échec.

 

Alors je vais continuer les essais, faire une première FIV, mais comme je l'ai déjà dit, je ne ferai certainement pas toutes les tentatives. Et je vais prendre mon temps, tant pis si il se passe 3-4 mois entre 2 tentatives!

 

Si je fais cet article, ce n'est pas pour vous renvoyer à la figure mon bonheur. Pas du tout. Je parcours beaucoup de blogs et je voudrais tellement que certaines puissent me rejoindre dans cette phase. Qu'elles arrêtent de souffrir autant... Je suis bien placée pour savoir que la PMA vous "bouffe", vous aspire. Et je suis aussi bien placée pour dire que l'on peut s'en sortir, même si au bout il n'y a pas d'enfant. Mais je suis aussi très bien placée pour dire qu'il ne faut pas hésiter à se faire aider! Ne pas laisser DN et le combat que l'on mène, nous grignoter et détruire notre vie.

Je vais finir par un discours assez féministe mais... "Reprenons-nous en main! Reprenons notre vie en main!", c'est peut-être le meilleur pied de nez que l'on puisse faire à DN : l'indifférence!!!

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 13:35

sans-titre4.gif

 

 

C'est pas parce que je fais une pause que je peux pas faire vivre mon blog! (c'est la révélation de la semaine)

Donc je vais commencer là où je m'étais arrêtée... Nos vacances au soleil!

 

C'était top de chez top!

-2 semaines de soleil : je vais pas trop m'étendre là-dessus, vous allez râler... mais je suis revenue bien bronzée et prête pour les petites robes d'été!

-2 semaines de baignades : et de masque et tuba! Un vrai aquarium!

-2 semaines de coktails (avec ou sans fruit, mais toujours avec alcool!) : Chez Cécile, tous les soirs après les activités! De purs coktails à base de rhum et de fruits frais!

-2 semaines avec cette vue au réveil (cf photo) : que dire de plus...

-2 semaines de rencontres forts sympatiques : Qu'on espère bien revoir d'ici peu

-2 semaines de repos loin de madame PMA! : quel pied!! Je me suis quand même fait faire un petit bracelet en jade (très bon pour les pb de fertilité...) ;o)

 

Bref le paradis!

 

C'est la 2ème fois que j'y vais, et chaque fois, je reviens transformée, libérée... J'ai encore une fois laissé des casseroles sur la plage de Pompière. J'espère avoir laissé vos casseroles là-bas aussi.

 

 

 

PS : Je suis aussi devenue femme de kiteur (non on s'est pas mariés!!!), mais mon coeur est devenu kiteur et moi je suis de celles qui restent sur la plage à se geler en plein vent pendant que ces messieurs tentent de voler!

Partager cet article
Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 09:49

Le grand chambardement!

 

Cela fait plus d'un mois maintenant que je suis rentrée de vacances.

Ces vacances ont été plus que bénéfiques. Je me suis rendue compte de la place que prenait la PMA dans notre vie, et pendant ces 2 semaines, je me suis sentie plus légère.

 

- Tellement légère, que je redoute mon retour à la PMA. Pour l'instant je suis en pause en attendant mon RDV avec le Gygy fin mai. Et c'est tant mieux. Alors je passe de temps en temps, mais sans laisser de com ni d'article.

 

- Tellement légère, que je sais maintenant que je ne veux pas d'enfant à tous prix. Je ne ferai pas toutes les tentatives FIV. J'ai réalisé que la vie sans enfant n'était pas si terrible. Je sais maintenant que l'on peut être heureux sans enfants. J'ai eu comme un déclic. Vais-je mieux vivre ces tentatives? probablement.

 

- Tellement légère, que je me suis sentie rajeunir. Je ne suis plus obnubilée par mon âge.

 

Alors voilà plus de pression, plus de stress. Je n'attends plus. Si nous avons la chance un jour que cela fonctionne, nous serons les plus heureux. En attendant, nous sommes heureux et la vie reprend son cours.

 

Cette révélation s'est accompagnée aussi d'un ras le bol professionnel. J'ai mis de coté ma vie professionnelle pendant plus d'un an, me disant que j'avais besoin de temps pour les protocoles. Me disant aussi que je ne devais pas changer maintenant de travail, de peur de devoir suspendre le parcours ou bien de tomber enceinte pendant ma période d'essai, ou bien d'être trop stressée par un nouveau boulot pour que les tentatives fonctionnent... Bref, j'avais pleins de bonnes raisons d'attendre. Oui mais voilà, si ça devait encore prendre 1 an? 2 an? Je ne veux pas mettre de coté ma vie en attendant un hypothétique événement. Alors je reprends ma vie en main, je me bouge. J'ai commencé par aller voir mes supérieurs et leur demander de me donner enfin des choses intéressantes à faire. Moins d'une semaine après, je partais sur une mission très intéressante!

 

Donc aujourd'hui j'ai rééquilibré ma vie. Je lâche pas la PMA, mais elle n'a plus de prise sur ma vie et sur nous. Je suis bien, je suis zen. Merci les Saintes!

 

Prochain article : Certainement après mon RDV avec gygy, il doit me donner mon protocole pour une FIV : en juin? en septembre? peu m'importe maintenant!

 

 

PS : Je reste de tout coeur avec vous les copinautes. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de cette pause.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dis maman, comment on fait les bébés?
  • : Notre combat - notre parcours PMA au fil des mois pour être 3.
  • Contact

Notre parcours :

- Septembre 2008 : Début des essais
- Janvier 2009 : +++ mais Février 2009 FC à 9SA (grossesse non évolutive)
- Décembre 2009 : +++ mais FC précoce à 5SA
- Janvier 2010 : IAC1 ---
- Février 2010 : IAC2 ---
- Mars 2010 : Changement de centre de PMA
- Avril 2010 : Direction FIV

- Juin 2010 : Hystéroscopie.

- 6 Juin 2010 : Début FIV 1...

- 3 Juillet 2010 : +++ : 148 UI

- 5 Juillet 2010 : +++ : 340 UI

- 19 Juillet 2010  : Sim's va bien son petit coeur bat : 5mm

- 1 Septembre 2010 : Echo des 12SA, Sim's fait 64 mm

- 18 Octobre 2010 : Une petite fille!! Elle fait 19cm!

- 9 Novembre 2010 Echo morpho OK